soulmate
avatars illustrés 200*400px → contexte fun → forum Y/Y/H [NC-16]
Be the first to turn around.

Be the first to turn around.
 :: C'est ici que tout commença . . . :: Pas à pas :: T'es qui ? :: Fiches finish

avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 18/05/2018

MessageSujet: Be the first to turn around. Ven 18 Mai - 21:31
Tolkien Voltaire Ann
Be the first to turn around

Nationalité : Pays d'Orient, pays du vent chaud (Syrie). C'est delà que vient sa mère, à Voltaire. Contre-balance avec ces épices sablonneuses la dureté rocailleuse de l'Albion par le sang de son père. (Angleterre)
Sexe : Bien que drappé d'une rare délicatesse pour son genre, Voltaire est bel et bien un homme.
Orientation sexuelle : Bien qu'il ne se soit jamais interrogé sur cette élucubration, fort est à parier que pour Voltaire, peu importe l'enveloppe charnelle tant que l'emphase et la symbiose opère naturellement.
Âge : Depuis vingt-trois longue années Volaire évolue au sein de ce monde glacé.
Groupe : Puisque l'acromatie l'accompagne depuis sa naissance, il est donc un Mate.
Métier : Il n'y a bien que parmi les livres qu'il se sent à son aise, Voltaire. Voici donc pourquoi il en a fait son mariage, sa carrière. Il est bibliothécaire.

“Tout ce qui est or ne brille pas. Tout ceux qui errent ne sont pas perdus.”
De J. R. R. Tolkien / All that is gold...

Effacé, Voltaire évolue dans le Gange de ses rêveries, éveillé à un monde que nul ne voit, nul ne perçoit si ce n’est lui. Isolé, il l’a bien malheureusement été par le passé et pour tout dire, cela reste l’une des vives inquiétudes de sa mère vis à vis de lui encore aujourd’hui.  Car bien malgré sa douce personnalité, Voltaire ne sait pas se faire des amis. A part Zadig, il n’a personne dans son entourage qu’il parvient à considérer de la sorte. Se lier est un exercice très difficile ; trop difficile, pour ce jeune homme qu’autrui tend à prendre pour un illuminé, un étrange, une erreur dans la matrice.

Trop peu de gens se sont intéressés à Voltaire par manque d’envie ou de compréhension de son complexe fonctionnement. Regards courroucés se sont pourtant succédés, les uns après les autres, lorsque ceux qui souhaitaient tenter de s’en approcher, comprirent que son monde allait au-delà même de la notion de Soul et de Mate ; que Voltaire était infiniment plus que cela. Il n’a jamais compris les origines de ces colères, de ces agacements. Non pas qu’il n’ait jamais essayé de s’approcher de leur source, mais même en tâchant de comprendre, les zones d’ombres demeurent toujours et lui ne sait trop comment les transpercer, les vaincre de son épée de sentiments inhibés. Alors, à défaut de plaire, Voltaire vit. Satisfait de sa vie, il ne désirerait en changer pour rien au monde.

Il n’y a bien que Zadig qui peut polariser les expressions multiples du jeune homme. C’est un mirage que voici, de la magie qui s’exprime, presque. Car aux côtés de Zadig, Voltaire se sent comprit. Il peut être lui-même, rire et s’exprimer sans être jamais de travers regardé. Il peut respirer comme il déclame, sourire comme de ses lettres il les pâme. Et Zadig n’est pas son âme sœur. Alors, Voltaire s’interroge ; est-il seulement encore utile à ce si bel ami qu’il aime tant ? N’est-ce pas le moment de s’éloigner de lui afin de lui permettre de profiter de cette vie raccourcie ? Au fond de lui Voltaire sait qu’il a déjà la réponse ; mais il se refuse d’ouvrir cette boîte de Pandore, de peur d’en comprendre le contenu. Alors il se tait, Voltaire.

Mais son cœur, lui, est un hurleur dans la nuit de son esprit.

“Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde.”
De J. R. R. Tolkien / Bilbo le Hobbit

« Passer sa vie à aimer et à penser, c'est la véritable vie des esprits. »
Voltaire ; Micromégas, conte philosophique (1752)

Areej, belle dans son envolée, dans ses vingt années drapées autour de sa taille à la manière de son voile autour de son crâne, à un jour rencontré Jacob, militaire de profession que la retraite guettait à grands pas. Ils se sont vus, ils se sont aimés. Histoire classique, peut-être trop banale. Deux âmes sœurs que le sort réunis. Et ainsi, ils donnèrent la vie.

« L'amour est de toutes les passions la plus forte : elle attaque à la fois la tête, le cœur et le corps. »
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)  

C’est après Bethany et Harry que naît Voltaire, lueur prospère déjà dans le ventre de sa mère, laquelle le promettait à un fabuleux destin. Et puis, la complicité avec la meilleure amie de cette dernière, faite sur le territoire de son beau mari, fit en sorte que son troisième enfant serait exceptionnel. Il serait ami avec Zadig, à n’en point douter. Ce serait là sa Destinée. A peine né et déjà, l’avenir de cet enfant, ce petit blond tranchant avec le reste de sa fratrie, était parfaitement tracé.

« Le bonheur est un état de l'âme, par conséquent il ne peut être durable : c'est un nom abstrait composé de quelques idées de plaisir. »
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)

Les rires ont fusés, les amitiés se sont appliquées. Comme prévu par leurs mères, les deux compères, peu par l’âge séparé, était devenus inséparables. Zadig n’allait pas sans Voltaire. Voltaire n’allait pas sans Zadig. C’était une période faste, une ère de joie et d’allégresse. Une épopée que rien ne transgresse. C’était un monde qu’ils bâtissaient à deux, sans avoir besoin de personne d’autre. Leur amour partagé, phillia sublimé, suffisait à combler les manques qui avaient pu être alors éprouvés. Puissante amitié.

« Les plaisants de profession ont presque tous l'esprit faux autant que superficiel. »
Voltaire ; Les pensées philosophiques (1862)  

‘Voltaire est nul !’ ‘Et même qu’il colorie mal ! Et n’importe comment !’
Oh, que de vils commentaires, poison de l’enfance, a pu entendre Voltaire. Lui qui ignorait même ce que le mot couleur évoquait à ses petits camarades, se retrouvait dans des positions fort délicates, avec ses dessins en noirs et blanc. De ce rejet, la raison il ne comprenait nullement. Sa maman était toujours contente de ses dessins, pourtant. Quel était le problème, maintenant ?

Le problème, qui n’en était en réalité point un, c’était que le hasard avait semblé faire en sorte que sa classe soit majoritairement composée de petits Souls. Ils avaient cette chance de distinguer le rouge du bleu, l’océan du feu, la logique du jeu. Et Voltaire échappait à cette logique, cette stalactite plantée dans son cœur d’enfant, dans sa grande incompréhension.

Sa mère lui expliqua ce qu’il en était par la suite. Il était le seul Mate de la famille, destiné à voir en noir et blanc toute sa vie jusqu’à ce qu’il trouve son âme-sœur, tout du moins. Là, alors, il verrait en couleurs. Le petit garçon qu’il était ne comprit pas immédiatement ces concepts, ces ‘on-dit’. Mais il voulut aller à la rencontre de Zadig, toucher la peau de son ami. Malheureusement, de ce contact, rien ne ressortit. Voltaire n’était pas l’âme-sœur de Zadig et, au fond de lui, un bris de verre entailla son envie. Il continuerait encore longtemps à ne voir qu’en nuance de gris.

« Qui parle le plus en sait bien souvent le moins. »
Voltaire ; Lettre à M. De Cideville, le 22 septembre 1733.

Ce n’est que quelques années plus tard que Voltaire apprit, par le plus grand des hasards, que ses persécuteurs d’école primaire étaient eux aussi, des Mates. Ils avaient simplement perçus une différence entre eux et les autres, une anomalie à laquelle Voltaire correspondait lui aussi. C’était donc tout naturellement que ce garçon un peu effacé était devenu leur garant de sécurisé, victime désignée.
Voltaire ne leur en voulu même pas. Ainsi allait la vie. Il avait eu un rôle tenu.

« L'amour, c'est l'étoffe de la nature que l'imagination a brodée. »
Voltaire ; Le dictionnaire philosophique (1764)

Tremblement, choc, effondrement. Voltaire eut l’impression amère d’avoir été la proie d’un éboulement. Son corps refusa le mouvement pendant un instant. Zadig était malade, très malade. Et le cœur de Voltaire, lui, s’emballa comme un zéphyr dans les montagnes.

Il blessa ses poumons à courir jusqu’à l’hôpital, pour mieux déboulé dans cette chambre sans y avoir été invité. Il ragea contre lui-même d’avoir laissé ses larmes se dévoiler. Il pleura pourtant, inconsolable, contre son ami le géant, son pilier déjà d’antan.

Ce fut là que dans son âme et conscience, une décision germa. Peu importait le temps qu’il leur était laissé, ensemble, au sein de cet univers bâclé. Peu importait les heures, les jours et les nuitées. Voltaire deviendrait solaire, ignorerait ses ténèbres et repousserait les odes funèbres. Il serait là pour Zadig, du haut de son mètre soixante et de ses rêveries amantes.
Lui aussi voulait être un pilier.

« Le paradis terrestre est où je suis. »
Voltaire ; Lettre à M. Thiriot, le 11 juin 1744.

Bien qu’ayant eu une enfance parfois séparée, une adolescente commune en pointillés, Voltaire se décidait à embrasser une profession qu’il à laquelle il s’estimait depuis bien longtemps fiancé. Il fit des études en conséquence et devint rapidement le porteur de sa plus grande romance. Les livres.
Désormais, il pouvait les conserver, les savourer, les illuminer de ses lectures. Ce fut là l’entrée du Paradis pour Voltaire et ses douces fantaisies.

« Un ami, don du ciel, est le vrai bien du sage. »
Pensée de Voltaire ; Discours sur l'homme, De la liberté (1734)

Vint un jour le grand départ, la séparation, le démembrement d’une famille. Voltaire, jamais, ne s’était interrogé sur le bien-fondé de cette idée. Si Zadig fuit cette vie, il le suivrait aussi. L’heure n’était plus à la mélancolie.
Pour l’accompagner dans son périple, sa mère lui offrit Mnémosyne, furette longiligne mais déjà très attachée à son nouveau maître au regard violacé. C’était au chapitre d’une nouvelle vie de débuté, prendre forme et s’élever au creux de ces années à venir.  A passer.

« À l'amour tout miracle est possible. »
Pensée de Voltaire ; La Henriade, chant IX (1728)

Le voici désormais, ce chevalier à la diction soignée, ce rêveur au talent conservé, cette âme en manque d’être aimée. Qui peut dire si, sur cette île, il saura trouver à qui s’accrocher, à quoi se greffer. Qui peut dire si de Zadig son âme-sœur saura le retirer ou, au contraire, faire en sorte que son addiction n’en soit que renforcée ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 01/05/2018

Mate
MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Ven 18 Mai - 21:34
Voltaire, carrément ?

Bienvenuuuue !
Alors j'adore déjà comment tu as écrit le début de ta fiche, hâte d'en lire plus DD:
Sur ce, bonne chance pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 03/05/2018

MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Ven 18 Mai - 22:09
hehe mon cher bibliothécaire. te voilà donc. :héhéhé:
j'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage comment il va être et tout. :aaaah:
BIENVENUE ENCORE UNE FOIS. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Sam 19 Mai - 1:14
Oh mais bonjour toi :huhu:
Qui es-tu olalalalaaa :huhu: /PAN
WELCOME HERE L'AMI :hut:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Sam 19 Mai - 10:42
Bienvenuuuue~ C'est un très joli prénom, surtout pour un bibliothécaire !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Sam 19 Mai - 10:50
Heeeey, welcome par ici !
Bon courage pour ta fiche ! :sheep:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 12/05/2018
Localisation : sur le sol

Mate
MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Sam 19 Mai - 11:06
Voltaire. Les livres. Cet avatar. Je. Épouse-moi.

Bienvenuuuue et bon courge pour la suite de ta fiche, j'aime beaucoup ton style, au passage ! :sheep:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Sam 19 Mai - 12:48
Bienvenue à toi ♥️ Joli début de fiche, bon courage pour la suite o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 18/05/2018

MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Sam 19 Mai - 13:39
Slt toi :mangay: ♥️
(teybo)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 30
Date d'inscription : 11/05/2018
Localisation : Au milieu de plantes...

MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Sam 19 Mai - 16:25
Bienvenuuuuue ! J'ai hâte de lire ta fiche, et Dari en avatar je dis oui :gyaa:
Puis bibliothécaire **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Sam 19 Mai - 19:30
mmmh voltaire, quel nom aguicheur
c'est beau
:crycry:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 18/05/2018

MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Sam 19 Mai - 21:23
AAAAAAAAAAAAAAH MAIS VOUS ÊTES TROP MIMS LES TOPAINS!!!! :elmofire:

@âme : OMFG MERCI. J'y suis allé yolo, je voulais tester de la nouveauté. Je suis contente que ça ai plu, j'ai pas l'habitude d'écrire comme ça itoo j'étais en STRESS de ouf! DDDD:
@lacia : KERMO! MERCI! C'EST TOI LA PLUS BELLE DES KERMIT D'ABORD! :aaaah: :aaaah: :aaaah: :aaaah:
@william : COUCOU WIWI (ouivasywiwi,wiwi!/dies)(ilestoùtonbeautaxi???). QUI ES-TU? ME CONNAIS-TU BEL INCONNU? MERCI EN TOUT CAS ♥️
@cyr : Merciiiii, j'ai voulu taper dans le full littérature, go go go!
@magnus : CIMER MONSIEUR CEY TROP LA JONTILLESSE TOUSSAH.
@pepito: Oui. je t'épouse. BAYZOU.
@jensen : MERCI TOUT PLEIN! Hâte de te croiser irp parce que bon tu me pique un peu mon topain quand même :'(((( //PAFF
(tkt jtm)
@zadig : cc botey :pudding: :pudding: :pudding: :pudding:
@joseph : Merciiiii, j'espère que les ajouts te plairont! ♥️♥️♥️
@dimanche : N'est-il pas? êuê

J'AI DONC FINI MA FICHOUNETTE! Et pour fêter ça je vous balance le thème de Voltychou.

DES BISOUS ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 20/07/2017

MessageSujet: Re: Be the first to turn around. Sam 19 Mai - 23:19

Bravo Voltaire, tu es

Validé

*Viens de voir Ivan Torrent, se barre en faisant grève et en bavant, vaincu par cette magnifique musique*

Bienvenue sur le forum Voltaire ! Quel beau nom que voilà. ~ Très très bon choix de musique pour le thème de Volty. :huhu: J'approuve ! Mais ça tu l'auras bien compris

Alors concernant ta fiche ! Elle est excellente, très bien écrite et très poétique. Bravo pour l'effort d'avoir tourné les phrases de cette façon ! Très agréable à lire, je n'ai rien à redire dessus ! Tous les éléments sont là, j'ai beaucoup aimé lire ta fiche et c'est donc avec plaisir que je te valide très cher Voltaire. ~ Amuse-toi bien par ici. <3

Donc ceci étant, tu n'as plus qu'à aller recenser ton avatar, aller chercher ton âme-soeur pour faire des bébés, et n'oublie pas d'aller signer le règlement, sale gosse !


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Be the first to turn around.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» And what's small turn to a friendship. [pv Aaron]
» (aria) a queen will always turn pain into power
» 01. Turn down these voices, inside my head
» Thousands of Haitians turn out to call for Aristide's return
» India helps Haiti slum dwellers turn trash to cash

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: C'est ici que tout commença . . . :: Pas à pas :: T'es qui ? :: Fiches finish-