soulmate
avatars illustrés 200*400px → contexte fun → forum Y/Y/H [NC-16]
Aloha ʻoe, aloha ʻoe, E ke onaona noho i ka lipo \\ Kahoku

Aloha ʻoe, aloha ʻoe, E ke onaona noho i ka lipo \\ Kahoku
 :: C'est ici que tout commença . . . :: Pas à pas :: T'es qui ? :: Fiches finish

avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Aloha ʻoe, aloha ʻoe, E ke onaona noho i ka lipo \ Kahoku Dim 10 Juin - 14:50
Kahoku Noe Kealoha
Haʻaheo ka ua i nā pali

Nationalité : Hawaïen.
Sexe : ♂
Orientation sexuelle : Bisexuel.
Âge : 24 ans.
Groupe : Mate.
Métier : Traducteur anglais/hawaïen (pour arrondir ses fins de mois) & concept artist.

Gentil • Energique • Peu patient • Hyperactif mais se contrôle beaucoup mieux • Sang très chaud • Assez colérique • Perd facilement son calme • Problème de concentration • Très bon dessinateur • Fervent défenseur de la nature et des animaux • S’adapte facilement et rapidement à tout type de situation • Bon vivant • Grand blagueur • Franc • Très sociable • A le sourire facile • Un peu nerveux • Tient rarement en place • Aime toujours faire quelque chose • Fait toujours 36 trucs à la fois • Asthmatique • Eclopé mais le vit plutôt bien • Adore chanter • Adore dessiner • Bon cuisinier • A la critique facile • Démarre au quart de tour • Insulte un peu trop facilement • Altruiste • Modeste sur ce qu'il fait • N'est pas du genre à se la péter • Adore travailler dans son domaine • Véritable boîte à idées.

Vivre sur une île, il y a ses avantages et ses inconvénients.
Pour toi Kahoku, le pire désavantage que tu as pu avoir, c’est bien de naître avec l’incapacité de voir les couleurs.
Parce qu’à Hawaï, c’est extrêmement coloré quand il fait un temps magnifique, donc c’est comme si tu ratais un peu le fait d’admirer le paysage comme il se doit.

Kahoku Noe Kealoha.
Tel est ton nom. Tu es né, tu as grandit sur cette île.

Quand on est résident d’une île, soit on y vit toute sa vie pour y travailler et rester loin de tout, tranquillement, paisiblement, sans être ennuyé par la population des villes style mégapoles.
Toi, ça ne t’a jamais dérangé de considérer de vivre toute ta vie sur ton île. Tu adores l’endroit où tu es né. Même si tu vois en noir et blanc, ça ne t’empêche pas de te délecter de ces paysages magnifiques.

Depuis tout petit, tu es aspiré à devenir dessinateur, ou quelque chose qui s’en rapproche. Tes parents t’ont toujours vu avec un crayon dans la main pour gribouiller. Tu adorais les dessiner, dessiner les animaux aussi. Tu as toujours été de nature curieuse, donc au lieu d’avoir peur, tu t’élances pour voir ce qui fait peur en fait. Voilà pourquoi tu t’es souvent retrouvé dans des situations… Cocasse ou bien terrifiante pour les autres ? Tu n’as pas la même gestion de la peur que les autres.

Aussi, en tant que garçon hyperactif et ayant des troubles de concentration, tu peux dessiner un certain temps avant de tout laisser en plan pour aller ensuite te balader dans la ville. Une petite ville côtière du nom de Kailua-Kona. Où tout le monde se connaît bien entendu. Un endroit de rêve, qui donne envie aux touristes de venir voir toute cette beauté.

Ton enfance s’est très bien passée Kahoku, entre les dessins et le fait que tu chantais à tout bout de champ, ce que tu entendais à la radio plus particulièrement. Ton esprit n’était pas encore pollué par les jeux vidéos, la télé, l’ordinateur, tout ça. Pour le moment, de 5 ans à 13 ans, c’est uniquement ça qui t’intéressait. Le dessin, le dessin, le dessin.

Puis vers 13 ans, c’est la plongée qui a commencé à t’intéresser. Tes parents savent que tu es asthmatique, et donc qu’il ne faut pas non plus que tu t’essouffles à la tâche, mais la plongée est un bon compromis. Ca et la natation, le surf. Du moment que tu ne forces pas comme un idiot jusqu’à l’épuisement, tout irait bien. Donc tu as commencé par la natation, puis le surf, enfin la plongée. Que des sports aquatiques. Et il faut dire que tu étais assez bon quand tu étais jeune, toujours le premier à te jeter dans l’eau pour aller affronter les vagues.

Dieu que tu aimais ça !
Mais le fait de voir en noir et blanc ne t’a pas aidé le jour de ton accident.

Il faut savoir qu’à Hawaï, il y a des requins. Il y en a toujours eu, et les attaques sont inévitables. Les Hawaïens ne voient pas le même danger que le reste du monde. Oui il y a des accidents, mais… La présence de requins signifie qu’il y a de la nourriture, donc du poisson. C’est un signe de bonne santé de la nature. Ils avaient déjà tenté de tuer des requins, mais ça n’a pas servi à grand-chose.

Ce jour-là, il faisait un temps plutôt gris. Tu avais seize ans, Kahoku. Il faisait lourd, l’orage n’allait sans doute pas tarder à éclater mais tu avais quand même décidé de partir surfer quelques vagues.

« Je serai pas long papa ! J’ai envie de mouiller ma planche aujourd’hui malgré tout. »

« N’y va pas tout seul, demande à tes amis de t’accompagner », t’avait répondu ton père.

Tu as hoché la tête en souriant.

« T’inquiète pas, ils aiment bien me voir surfer les vagues, donc ils sont déjà sur place ! »

C’est l’avantage d’être sur une île. Tes amis, tu les connais depuis l’enfance et ce sont tes meilleurs amis. Les meilleurs que tu peux avoir dans toute ta vie, et tu es très heureux de les avoir. Avec eux, tu peux discuter de tout et n’importe quoi. Plus particulièrement des âmes-sœurs par moment, car certains avaient des messages inscrits sur les bras. Donc ça a toujours titillé ta curiosité, et tu as toujours voulu en savoir plus, exactement comme eux.
Mais cette chose t’es très vite sortie de la tête, étant plus dans ta bulle qu’autre chose.

C’était un jour comme les autres. Le fait du mauvais temps a agité un peu la mer, mais tu as déjà été dans l’eau dans des moments pires que celui-ci. Mais ça ne t’a pas empêché d’aller dans l’eau et commencer à nager vers les vagues, sous les encouragements de tes amis.

Personne n’aurait pu deviner ce qu’il se passerait. Ni toi, ni tes camarades.
Ce sont eux qui ont vu le squale en premier, ce que toi tu n’as pas vu. Tu es toujours vigilent, mais les requins ne s’approchent pas du bord, pas dans votre coin… Alors tu ne l’as pas vu. Tu t’en es rendu compte au moment où tu es tombé de ta planche à la sortie du tube. Et là il a foncé sur toi pour te mordre brutalement deux fois. Une fois à la jambe gauche, une fois au bras droit. Tu t’es senti secoué, mais la douleur était écrasante. Tu te souviens avoir fait lâcher toi-même le requin dans un éclair de lucidité en enfonçant tes doigts dans son œil pour lui faire mal.

Et puis ce fut le noir complet.
Lorsque tu t’es réveillé, tes yeux se sont posés sur tes parents, qui te regardent d’un air terriblement inquiet, mais soulagé de te voir ouvrir les yeux.

« Salut... », leur as-tu dit.

« Salut mon grand… Comment tu te sens ? », t’as demandé ta mère.

« J’ai mal… Mais j’imagine que j’ai pas à me plaindre après une attaque de requin... »

Tu as refermé les yeux en grimaçant légèrement. Ta mère serre l’une de tes mains. L’autre, tu ne la sens plus, parce que la douleur doit être encore là, et donc tu n’arrives pas pour le moment à la bouger. Ni ta main, ni ton bras d’ailleurs. C’est également pareil pour ta jambe, celle que le requin a gravement mutilé.

Tu as appris quelques heures plus tard qu’ils avaient été obligé de t’amputer de ta jambe, irrécupérable. Ton bras lui, était heureusement en place, mais tu ne pourrais pas l’utiliser pendant un moment.

Tu n’as jamais été aussi malheureux qu’à ce moment, sur le moment, à cet instant.
Mais tu n’es pas du genre à t’apitoyer sur ton sort, bien au contraire.

__________

24 ans, Nouvelle-Zélande.

Tu as bien grandi, Kahoku. Malgré ta jambe en moins, ça ne t’a pas empêché d’atteindre un honorable mètre quatre-vingt-trois. Pour combler ce manque, tu as une prothèse. Tu marches lentement, tu boites, mais ça ne t’empêche pas d’avancer, bien au contraire.

Cette brutale expérience t’a changé sur le plan moral. Tu es beaucoup plus calme, plus posé. Durant ta convalescence, tu as découvert l’univers merveilleux des jeux vidéos dans lequel te plonger pour oublier ce qu’il s’était passé. C’est ce qui a fini de te donner envie de travailler comme concept-artist pour des sociétés, là où on te donnera du boulot.

Mais tu es un concept artist spécial. Dans le sens où tu ne vois pas les couleurs, alors tu fais seulement les traits en noir, gris et blanc, exactement comme ce que tu vois. Tu ne fais pas de couleur, parce que tu ne sais pas ce que ça va donner. Alors tu fais tout vraiment en noir, gris et blanc. Et visiblement ça semble plaire à tes employeurs. Aussi bien les personnages que les paysages.

Tu voyages beaucoup pour trouver du travail, mais même si tu n’en trouves pas, tu alimentes ton site internet de tes dernières créations. Que ce soit dessin, ou même niveau chant. Voire même en conception d’univers et de petites histoires. Tu es un créateur, Kahoku. Tout devient ton outil. Tout et n’importe quoi. Il faut savoir se mouiller pour que ça fonctionne. Tu adores le crayon et la version papier. Tu adores également le numérique. Tu adores la sculpture, la peinture à l’huile, la gouache, l’aquarelle, les crayons de couleurs, les aérographes. Ton appartement en est rempli. Tu t’es établi en Nouvelle-Zélande parce que tu adores ce pays tout simplement. Et tu travailles là-bas, au quatre coin du pays, là où on te donne du travail. Parfois même tu pars pour mieux revenir.

Et en parallèle, tu fais un travail de traducteur hawaïen/anglais, pour t’accorder quelques petites pièces de plus en fin de mois.

En l’occurrence, tu ne t’es pas laissé abattre par cette attaque qui t’es tombé dessus. Au début si, mais ton caractère de battant a fait que tu t’es relevé malgré ton membre manquant et ton bras « défectueux ». Tu t’es adapté, tu as gagné contre ces souffrances et ces manques.

Ca ne t’a pas non plus empêché de retourner dans l’eau quelques temps après. Tu n’es pas du genre à avoir peur de quelque chose. Oui, ça s’est mal passé, mais tu sais que statistiquement, on a plus de chance de mourir écrasé par une voiture que par une attaque de requin, qui sont terriblement rares. Spectaculaires, mais rares.
Tu ne peux plus surfer comme avant, mais la plongée est ta nouvelle meilleure amie, et tu prends plaisir à plonger, pour prendre des clichés sous-marins et alimenter toujours ton site internet. Tu en profites pour faire de la prévention, en montrant tout ce que les hommes déversent comme conneries dans les océans. Quelque part, tu es devenu un fervent défenseur des océans, à ton échelle.

Le plus ironique sans doute est ce cliché de toi, en train de caresser un requin-marteau, en pleine mer des Caraïbes.
Tu es comme ça. Même si un truc doit te bouffer à moitié, eh bien il reste l’autre moitié pour continuer à apprécier ces animaux. Tu adores les animaux, et tu veux aussi les protéger. Ce n’est pas une raison pour les tuer.

« Mais les requins sont dangereux ! On ne peut pas les laisser attaquer à tout bout de champ. », t’a dit un jour un homme en voyant ta jambe artificielle.

« L’homme aussi est dangereux, et crois-moi que beaucoup mériteraient la mort pour ce qu’ils font à ces pauvres bêtes, mais également à la nature. Pourtant on ne va pas les poursuivre pour les achever, même s’ils le méritent. », lui as-tu répondu, plus sèchement que tu l’aurais voulu.

C’est toujours un terrain glissant de discuter de ça avec toi.

Tu sais pour quelle cause tu te bats, et ta vie est bien remplie. Tu aimes ta vie, tu aimes ce que tu fais, et tu es certain que tu continueras longtemps dans tous les domaines que tu touches, dans la mesure du possible.

Enfin, un jour, tu as finalement décidé de prendre quelques vacances pour te rendre à cette île dont vous parliez avec tes amis quand vous étiez petits. Une île où l’on pourrait – soi-disant – rencontrer son âme-sœur. Ces fameuses âmes-sœurs. Tu n’es pas du genre à croire ce genre de choses, mais pourquoi pas y aller pour se faire une idée ? Tu en serais agréablement surpris. Après tout, certains de tes amis avaient des messages sur les bras qui finissaient par s’effacer.

Donc… Pourquoi pas ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Aloha ʻoe, aloha ʻoe, E ke onaona noho i ka lipo \\ Kahoku Dim 10 Juin - 14:52
Re-coucou toi :hut:
Tu es beau, tu es doux, tu t'appelles pas Georges mais quand même, t'es frais bro :twerk: :twerk:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 18/05/2018

MessageSujet: Re: Aloha ʻoe, aloha ʻoe, E ke onaona noho i ka lipo \\ Kahoku Dim 10 Juin - 23:48
RE BIENVENUEEEEEEE :keutan: :keutan: :keutan: :keutan:
Je need un lien avec ton bibou omfg il a l'air CLASSIEUX. Et puis je suis bibliothécaire, j'ai forcément vu tes traductions quelque part :/ //PAFF (pardon)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 26/05/2018

MessageSujet: Re: Aloha ʻoe, aloha ʻoe, E ke onaona noho i ka lipo \\ Kahoku Lun 11 Juin - 0:28
AH. Comme j'te disais sur la CB j'suis pretty in love de ton début de fiche donc j'attends la suite avec impatience ♥️
Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 05/05/2018

MessageSujet: Re: Aloha ʻoe, aloha ʻoe, E ke onaona noho i ka lipo \\ Kahoku Lun 11 Juin - 3:45
MAIS MAGNUS :hut: le si bel avatar que je t'avais fait avec plein d'amour, il aura été aussi inutile que le h de ton hawaïen :pepe:
nice visu quand même sinon, cette bebar de compèt à faire tourner les têtes :kappapride:
Hâte de voir ce que ton reboot va donner en tout cas ! Et (re)bienvenue aussi pour le coup hihi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Aloha ʻoe, aloha ʻoe, E ke onaona noho i ka lipo \\ Kahoku Lun 11 Juin - 11:49
@William > Non j'm'appelle pas Georges mais toi aussi t'es doux, frais et bo bro :mangay:

@Voltaire > MAIS AVEC PLAISIR MON PETIT VOLTY ! Un lien ça se fera tout à faiiiit, et puis c'est certain que Koha' ira squatter la bibliothèque huhuhu. ~

@Fiona > Merciiii, t'es toute cute ! J'espère que le reste de ma fiche te plaira tout autant que ce début !

@Archie > Le h de mon hawaïen est très utile ! Mais l'avatar est toujours dans un précieux dossier et restera à jamais dans mon kokoro ! :sheep: Merci à toi <3 !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 20/07/2017

MessageSujet: Re: Aloha ʻoe, aloha ʻoe, E ke onaona noho i ka lipo \\ Kahoku Ven 15 Juin - 2:19

Bravo Kahoku, tu es

Validé

Et bien dis donc, cette fiche était prenante ! Une histoire belle et qui déchire le coeur, et un personnage amputé. C'est assez rare d'ailleurs mais tu as l'air tout à fait l'aise à pour jouer ce genre de personnages ! C'est très bien écrit en plus, on a réellement envie de s'attacher à cette boule de cheveux d'amour qui vient droit des îles. En plus, il passe d'île en île, comme ça, il n'est pas trop perdu :huhu:
Et puis tu parles dès les premières lignes de ton lien Mate, ce qui est parfait !

Donc ceci étant, tu n'as plus qu'à aller recenser ton avatar, aller chercher ton âme-soeur pour faire des bébés, et n'oublie pas d'aller signer le règlement, sale gosse !


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aloha ʻoe, aloha ʻoe, E ke onaona noho i ka lipo \\ Kahoku
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aloha [Validée]
» Aloha Honolulu ! [PV. GIA]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: C'est ici que tout commença . . . :: Pas à pas :: T'es qui ? :: Fiches finish-