soulmate
avatars illustrés 200*400px → contexte fun → forum Y/Y/H [NC-16]
Yer ((not)) a wizard, Archie

Yer ((not)) a wizard, Archie
 :: C'est ici que tout commença . . . :: Pas à pas :: T'es qui ? :: Fiches finish

avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 05/05/2018

MessageSujet: Yer ((not)) a wizard, Archie Sam 5 Mai - 1:41
Archer Archie
*snickers*

Nationalité : Britannique
Sexe : à deux c'est toujours mieux (masculin)
Orientation sexuelle : indéfinie
Age : vingt-et-un ans
Groupe : SOUL
Métier : pickpocket ; postule parfois pour quelques petits boulots à l'arrache selon la période

persévérant ⬩ bagarreur ⬩ dense ⬩ agile ⬩ bruyant ⬩ réservé ⬩ optimiste ⬩ filou ⬩ puéril ⬩ têtu ⬩ borné ⬩ attentif ⬩ (mauvais) menteur ⬩ heureusement pas complètement con, bien qu'abruti sur les bords ⬩ fier ⬩ moqueur ⬩ joueur ⬩ doté du fameux flegme britannique ⬩ parfois comique à ses dépens ⬩ suit souvent ses intuitions ⬩ n'a aucun palais, pourrait bouffer un truc périmé qu'il s'en rendrait pas compte ⬩ beaucoup trop détendu pour un type qui ne fout rien de sa vie ⬩ s'endort à peu près partout (et n'a pas trop le choix) ⬩ robuste malgré son physique à l'air maigrelet ⬩ (presque plus) aucune dignité ⬩ plutôt habile de ses mains (les tours de passe-passe ça le connaît) ⬩ ne parle que deux langues : l'anglais, et surtout l'anglais avec plein de U dedans pour éradiquer ces hérétiques d'amerloques ⬩ incapable d'en apprendre d'autres (n'a jamais essayé) ⬩ a tendance à mâcher ses mots ⬩ aussi fin et subtile qu'un trente-six tonnes ⬩ au final assez docile en dépit de son caractère de cochon

Sa conception ? Une bataille de chaque instant. Sa gestation ? Occulte à plus d'un titre. Sa naissance ? Révélatrice d'un désastre imminent.
Aujourd'hui encore, Pepper Archer, bécasse attitrée, racontait les premiers instants de vie de son jeune frère Archie avec un enthousiasme dépassant toujours l'entendement. L'intéressé n'avait souvent d'autre choix que de l'écouter brailler d'une oreille et de fixer quiconque était face à lui, marmonnant injures, grossièretés et autres joyeusetés, le tout se finissant généralement par un bienveillant « Si t'ouvres ta gueule je te pète les rotules ».
Pepper avait cette tendance à s'arrêter sur les moindres détails (certains dont beaucoup se seraient passés), allant du fait de surprendre les parents à l'oeuvre, en passant par son étrange croissance en siège et les plaintes de leur mère à ses coups de pieds incessants (« S'il n'arrête pas de jouer au foot avec ma vessie, c'est moi qui y jouerait avec sa tête quand il sera né »). Elle lui avait même longtemps assuré l'avoir vu twerker et lâcher des doigts sur les échographies de l'époque, jurant sur la tête de sa gerbille Jackie (qui, disons-le, ne fit pas long feu). Elle aimait particulièrement s'attarder sur sa naissance, qu'elle n'avait pourtant vue qu'en vidéo, où il avait soi-disant pris la ferme résolution de ne pas pleurer, de ne pas crier, et d'essayer de mordre la personne qui l'avait délogé tout en la fixant de ses (relatifs) gros yeux. L'imagination d'un gosse était réellement sans limite. Mais Pepper ne pouvait jamais s'empêcher d'ajouter, en hurlant de rire, que ça ne pouvait qu'être réel, concernant le destiné casse-couilles à ses côtés qu'on avait décidé de nommer Archie Archer. Vraiment, quel nom à chier.

Archie passa sa petite enfance dans les pattes de sa famille, littéralement, résolu à leur faire payer la farce qui avait pris forme en son nom, attrapant et mordant les mollets se présentant à portée de ses petites mimines de morveux (une sale habitude qu'il semble, encore aujourd'hui, avoir étrangement conservé (peut-être penser à consulter un psy, ça pourrait être pas mal)).

Son entrée à l'école marqua le début de l'un de ses pires cauchemars : l'école elle-même. Archie n'était pas fait pour le système scolaire, incapable de tenir une journée entière sur une chaise et de se concentrer, difficultés à se socialiser sans en venir aux poings, et aucune motivation à apprendre des choses qui lui paraissaient plus inutiles les unes que les autres. Ses parents ont à un moment cru qu'il pouvait faire partie de ces fameux enfants surdoués, avant qu'un spécialiste ne s'occupe de les faire redescendre aussi vite, allant même jusqu'à conclure que « votre fils est juste con ». (« Je t'avais dit que t'aurais dû l'allaiter. » « Mais il me bouffait les tétons ! » « Je. ne. veux. pas. savoir. » « Eeeewwwww ! » « Pepper retourne dans ta chambre. »)
S'il y a bien une chose que cet enfer l'a aidé à comprendre, ce fut la notion d'âmes soeurs, qui était évidemment abordée par les professeurs (au cas où certains n'en avaient pas eu connaissance par leur famille : genre, Archie) et qui restait sur les lèvres de ses camarades tout au long des récrés. Il en avait entendu quelques uns déclarer avoir déjà rencontré la leur, tandis que d'autres parlaient simplement de gribouillis apparaissant sur leur peau. Archie n'y avait jamais vraiment prêté attention, la sienne souvent constellée de bleus et autres égratignures, résultats de ses nombreuses échauffourées et diverses cascades ; il y avait peu de chances qu'il y eût remarqué une trace nouvelle et étrangère. Et il s'en fichait pas mal au fond.

Au collège, il fit face à ses premiers émois, et surtout les échecs cuisants qui s'en suivirent. Si ses techniques d'approche laissaient généralement à désirer, les réponses auxquelles il avait régulièrement droit demeuraient le plus compliqué à avaler.
« Désolée, j'ai déjà mon âme soeur ! » « Ben, je rencontre mon âme soeur dans deux mois, donc bon... » « Mais t'as pas déjà une âme soeur ? » (Il assura par la suite que s'il frappait sa soeur, c'était à cause du traumatisme lié au mot.)
Trop petit ? Trop moche ? Trop gentil ? Trop bête ? Des excuses futiles qu'il n'eût presque jamais à entendre (sauf une fois au chalet)(pardon)(je suis fatiguée)(vraiment). A la place, toujours cette même rengaine du lien éternel, intangible, illusoire, des âmes soeurs et de leur destinée commune. Du bullshit pur et simple, si vous le lui demandiez. Il avait eu, contrairement à d'autres, la (mal?)chance de ne pas grandir avec cette horrible idée préconçue ; que si des âmes soeurs étaient certes vouées à se compléter, leur nature restait à l'appréciation de chacun. Ses parents eux-mêmes le lui avaient appris, mariés et pourtant respectivement liés à son grand-père pour l'une et à et sa belle-soeur pour l'autre. Mais il y en aurait toujours pour croire à cette fatalité romantique de l'attache et toutes les conneries qui s'en suivaient (certaines dont on taira le nom (Pepper)).
Et un jour, l'une d'entre elles fut celle de trop. Archie, dans une frustration et un déni à peine voilés, ne put se retenir de porter légère atteinte à la vie de celle qui venait de l'envoyer bouler. Bah, il l'avait juste poussée gentiment sur la route. Alors qu'un bus arrivait tout juste. Pas grand chose en soi. Ca méritait à peine l'exclusion et les deux mandales que son père lui avait collées. ( « Mon fils, dis-moi : tu es con ou tu es con ? » « Négatif, je suis une mite en pull-over. » la troisième en revanche, il l'avait pas vue voler.)
Tout émo qu'il était en cette période, il avait fini dans sa chambre à se peinturlurer les avants-bras de crânes et autres signes distinctifs de son mécontentement d'ado rejeté. « Y doit être content le pauvre type qui se ramasse tes trucs sur le bras, » avait lâché une Pepper qui passait par là, sans y être forcément invitée. Archie avait longtemps pensé qu'elle était une Mate, ce qui aurait au moins pu expliquer son flagrant mauvais goût vestimentaire et les brûlures qu'elle infligeait à sa rétine. Mais elle s'était déclarée Soul, et passait son temps à s'écrire des pavés sur toutes les parcelles de peau possibles et inimaginables (et qu'Archie ne voulait pas imaginer). « J'ai l'air d'en avoir quelque chose à branler ? Moi au moins j'me dessine pas des coeurs de pédé à longueur de journée. » « C'est toi le pédé, pédé ! » Et, comme traversé par une idée fulgurante, il avait ajouté un crâne phallique à son oeuvre d'art, surmonté d'un sans équivoque « tête de bite ». Il avait trouvé ça drôle.

Les années suivantes posèrent quelques problèmes à ses parents, puisqu'Archie avait pris la décision de tout simplement abandonner son parcours scolaire. Parce que ça le faisait chier. Et que rester vautré toute la journée à contempler le sens de la vie, c'était toujours beaucoup plus intéressant.
Agacés plutôt qu'inquiets, ils avaient fini par lui coller un ultimatum le lendemain de ses vingt ans : soit il trouvait quelque chose à faire, soit il dégageait de la maison. Ca avait au moins eu le mérite d'être clair. Mais finir comme un miséreux dans les rues de Leeds étant très peu pour lui, ses talents de complotiste émérite refirent surface, et bien que nauséeux à l'idée de lui demander son aide, Pepper était devenue son derniers recours. C'était fou ce que quelque chose d'aussi inutile qu'elle pouvait soudainement devenir passionnant dans l'urgence (et elle le lui fit payer, beaucoup, beaucoup trop à son goût).

Quelques mois plus tard, il s'était finalement retrouvé sur l'île de Soulmate (qui le faisait encore grimacer allègrement), échappant au courroux de ses parents trop imposants. Il aimait raconter qu'il avait transité clandestinement dans la soute à bagages de l'avion, ou encore qu'il avait été embarqué de force par deux vigiles et surveillé pendant tout le vol. Mais la vérité qu'il n'osait pas dire, c'est que sa soeur l'avait accompagné jusqu'au terminal et l'avait étroitement serré dans ses bras (Archie ne pouvant contenir un « gayyy » des plus lourds). Elle lui avait fait promettre de donner des nouvelles, et de tout faire pour enfin trouver sa moitié (dans l'espoir peut-être un peu trop vibrant que cette dernière l'aiderait à avancer dans sa vie), ce à quoi il avait répondu par un coup d'épaule mal dosé et un royal « J'aurais peut-être d'autres choses à foutre quand même. ».

Bon, il finissait malgré tout à la rue, passant ses journées à mendier et chercher des endroits où crécher, mais ça avait le mérite d'être dépaysant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 04/05/2018

MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie Sam 5 Mai - 1:45
... U serious :doge:
Bienvenue toi, on se retrouve yet again :hut:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 05/05/2018

MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie Sam 5 Mai - 2:00
ptêt parce que c'est nous les âmes sœurs en vrai :doge:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 89
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie Sam 5 Mai - 2:01
OMG OMG OMG OMG CET AVATAR :hut:
Superbe fiche, bienvenue à toiiii :bounce:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 80
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie Sam 5 Mai - 9:49
...J'adore juste ton avatar. C'est tellement graphique, J'ADORE. TU ES BÔ.

Bienvenue sur le forum ! Hâte de lire la suite de ton histoire. <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 02/05/2018

MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie Sam 5 Mai - 11:40
Bienvenuuuue ~ omg il est archi cool celui là ! /meurt
Le début d'histoire m'a fait rire, continue comme ça !  :heyguys:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 03/05/2018

MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie Sam 5 Mai - 12:08
ce personnage a l'air épique rien que ce début d'histoire et ce caractère. hâte de voir ce qu'il va donner irp. :lozl:
puis cet ava oh là là. bienvenue. ♡
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie Sam 5 Mai - 12:13
MON AMOUREUX EST LÀ HIHI
TROP HAPPY
j't'avoue j'attendais ton perso à mort

obligé un lien walay bilay la mif
un lien du feu de dieu
jtm bb
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie Sam 5 Mai - 16:33
t'es tout bo. jte fais des bébés :))
bienvenue ici et bon courage pour ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 01/05/2018

MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie Dim 6 Mai - 20:30
Entre le vava et le titre de fiche, ça déboîte ! Bienvenue <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 05/05/2018

MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie Mar 8 Mai - 2:16
Vous êtes tous beaucoup trop mignons je sais vraiment plus où me mettre ahhhh
Merci tout le monde, c'est vous les plus beaux *keur tout plein sur vous*
Je fais je fais de mon côté, en espérant ne pas vous décevoir avec mes bêtises hahaha (il en reste plus pour des masses, ça devrait aller krkrkr)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 226
Date d'inscription : 20/07/2017

MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie Ven 11 Mai - 23:04

Bravo Archie, tu es

Validé

Bienvenue sur le forum, Archie Archer ! Un nom cocasse, il faut l'avouer huhuhu. ~

Alors, ta fiche ! Eh bien, je n'ai rien à dire dessus. Ton histoire est vraiment sympathique à lire ! J'ai beaucoup aimé ta manière de la raconter (et les insultes qu'on peut y trouver, ça j'avoue, ça m'a énormément plu xD !), et ton personnage est vraiment attachant. :sheep:

Donc ceci étant, tu n'as plus qu'à aller recenser ton avatar, aller chercher ton âme-soeur pour faire des bébés, et n'oublie pas d'aller signer le règlement, sale gosse !


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Yer ((not)) a wizard, Archie
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [FAQ] Wizard
» A Stray Dog and a Wizard Slayer [PV Lynn]
» Tous les boss du raid 160+
» Skill level extension...
» choix des skills generaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: C'est ici que tout commença . . . :: Pas à pas :: T'es qui ? :: Fiches finish-